lundi 13 juillet 2015

Equilibrer et rendre efficace son portefeuille d'actions

Si vous souhaitez investir en bourse, une des premières clés est de maîtriser certaines étapes du cycle de vie d’une action et de respecter certaines règles de base. Ainsi, lorsque vous constituer un portefeuille d’actions, vous devez respecter une règle essentielle voire cruciale, qui est la diversification. Car les secteurs industriels ne sont pas dépendants des mêmes facteurs : le secteur de la construction dépend de la croissance économique alors que le secteur industriel lui dépend fortement du coût des matières premières. Le fait de choisir des actions d’entreprises de différents secteurs vous permet de lisser les risques liés à votre investissement. Et au fur et à mesure de vos investissements, vous devrez garder cet équilibre en matière de diversification.

Au-delà de la diversification, ne vous dispersez pas non plus dans vos investissements. En effet, suivre sérieusement une entreprise et anticiper les évolutions de son titre demande du temps. Vous devez savoir que plus vous disposez de lignes (entreprises différentes) dans votre portefeuille, plus vous paierez des droits de garde à votre banquier. Pour vous, l’idéal serait de ne pas contenir plus de 15 lignes dans votre portefeuille et chacune ne dépassant pas plus de 20% en terme de valeur.

De manière à lisser les risques et ne pas être trop dépendant des fluctuations des marchés, vous devrez investir progressivement et régulièrement. Les plus values boursières seront certainement moins conséquentes mais cela vous évitera des déconvenues en cas de forte baisse. Autre point à ne pas négliger, même si vous êtes un investisseur prudent par nature, vous devrez quand même intégrer une part de risque même minime afin de d’essayer d’obtenir des gains plus élevés. Ainsi, vous pourrez dédier une part de votre investissement à des zones plus agressives comme les pays émergents.

Au niveau des supports d’investissements pour vos actions, l’enveloppe fiscale la plus intéressante pour vous sera le PEA (plan d’épargne actions) qui vous permet d’investir à hauteur de 132 000 euros et de disposer d’une fiscalité fort intéressante après quelques années de détention. Pour connaître les spécificités du PEA, je vous conseille de lire l’article ‘Zoom sur le PEA’.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire